Accueil Consultations Formations Interventions Ressources Cont@ct

Jean-Louis Mendez

Psychologue du travail

06.12.83.19.94

Santé et travail

Cabinet APSST - Accompagnement de la prévention en santé et sécurité au travail

Le cabinet APSST est déclaré en tant que prestataire de formation professionnelles auprès de la DIRECCTE

Le cabinet est habilité IPRP (Interventions et Préventions des Risques Professionnels)  auprès de la DIRECCTE

Siège : 10 Rue Notre Dame 77000 MELUN  / Siret N° 399 642 677 00021 - assurance MACSF

Jean-Louis Mendez: psychologue du travail (CNAM) ; habilité IPRP au titre de son organisation ; certifié par la CRAMIF en tant que formateur ; Certificat d’enseignement supérieur en psychopathologie du travail ( CNAM et DU Descartes)

Enregistré à l’agence régionale de santé - ARS (Adéli N°77 93 1482 2) -

Membre de la Fédération française des psychologues et de la psychologie (FFPP) ;

Jean-Louis Mendez 06.12.83.19.94

Organisation du site

Mentions légales

A noter : Pour la France, le coût social du stress au travail est évalué entre 1,9 et 3 milliards €, incluant le coût des soins et la perte de richesse pour cause d'absentéisme, de cessation prématurée d'activité et de décès prématuré. (Source : INRS - étude réalisée en 2010 basée sur des chiffres de 2007).

Calculer les coûts

Principe de base

Avant tout, il faut se référer au « compte employeur » (detenu par le service de la comptabilité) et déterminer le calcul du taux brut de cotisation qui vous correspond à l’aide du document : JO du 28 décembre 2014

Pour une comptabilité analytique performante

il est nécessaire d’inclure ces coûts dans les centres de profits, afin d’obtenir le profit réel, déduction faite des coûts liés aux AM et AT.

Il appartient ensuite de dissocier les problématiques d’AT/AM en fonction des catégories de risque concerné (s’agit-il d’un accident du travail lié à des chutes au sol, en hauteur ? s’agit-il d’accident de trajet ? s’agit-il de RPS ? (Notons qu’une accumulation d’accidents de trajet peut également refléter une préoccupation généralisée des salariés d’une même entreprise, concernant des problématiques de RPS)


Le principe en trois étapes

1.  identifier le risque (répertorié au niveau du DUER) ;
2. identifier les investissements nécessaires à ce risque ;
3. Calculer la différence entre les coûts liés aux investissements et leurs bénéfices en matière de prévention.


Quelle étude qualitative, fiable, concernant les RPS ?

Analyse coût avantage des interventions de prévention en santé et sécurité au travail


(extrait) de :
« Stress au travail » étude chez les travailleurs indépendants - Inserm 2011


Quelle enquête quantitative, fiable, concernant les risques professionnels ?

Dietmar Braünig (ISSA) : Enquête par questionnaire auprès des dirigeants de 337 entreprises dans 19 pays. Estimation moyenne de la rentabilité de la prévention : 2,2 € gagnés pour 1 € investi
Rendement de la prévention:
Calcul du ratio coût-bénéfices de l’investissement dans la sécurité et la santé en entreprise

Quel guide méthodologique ?

« L’analyse coût bénéfices » Guide méthodologique de Valérie Meunier et Eric Mardsen

Analyser le coût d’un A.T. ou d’un

arrêt maladie pour l’entreprise

Surmonter les problèmes pour rendre l’entreprise plus valide, c’est d’abord ne pas les ignorer.


Comment calculer l’incidence directe des coûts d’accidents du travail et de maladies professionnelles dans votre organisation ?

Les risques psychosociaux (RPS) doivent être pensés comme des ressources collectives potentielles d’’interrogation sur le travail. Repérer une source de RPS comme symptôme d’un dysfonctionnement organisationnel est un élément permettant la mise en questionnement vers l’amélioration du travail. Lorsqu’ils ne sont pas pris en compte, ils deviennent un coût pour l’entreprise.

Ce qui n’est pas seulement à désirer pour l’invention d’une infinité d’artifices, qui feraient qu’on jouirait, sans aucune peine, des fruits de la terre et de toutes les commodités qui s’y trouvent, mais principalement aussi pour la conservation de la santé, laquelle est sans doute le premier bien et le fondement de tous les autres biens.”

Descartes Discours de la méthode (VI)