Accueil Consultations Formations Interventions Ressources Cont@ct

Jean-Louis Mendez

Psychologue du travail

06.12.83.19.94

Santé et travail

Cabinet APSST - Accompagnement de la prévention en santé et sécurité au travail

Le cabinet APSST est déclaré en tant que prestataire de formation professionnelles auprès de la DIRECCTE

Le cabinet est habilité IPRP (Interventions et Préventions des Risques Professionnels)  auprès de la DIRECCTE

Siège : 10 Rue Notre Dame 77000 MELUN  / Siret N° 399 642 677 00021 - assurance MACSF

Jean-Louis Mendez: psychologue du travail (CNAM) ; habilité IPRP au titre de son organisation ; certifié par la CRAMIF en tant que formateur ; Certificat d’enseignement supérieur en psychopathologie du travail ( CNAM et DU Descartes)

Enregistré à l’agence régionale de santé - ARS (Adéli N°77 93 1482 2) -

Jean-Louis Mendez 06.12.83.19.94

Organisation du site

Mentions légales

Un climat de confiance est indispensable à toutes organisations saines ; pour autant, appréhender le « capital santé » d’une entreprise ne se décrète pas, « ça » se travaille ensemble

 

Prévenir les risques c’est :

agir sur la compétitivité de l’entreprise (amélioration financière, qualitative, amélioration en terme d’image, motivation du personnel) ;

trouver de nouveaux modes d’action opérationnels ;

Utiliser les conditions de travail comme levier pour améliorer la production (qualitative et quantitative)

se mettre en conformité avec le code du travail

prendre plaisir à travailler ensemble vers un objectif commun ;

préserver la santé de tous.

Au delà des obligations légales,  la prévention des risques psychosociaux est au cœur de  l’efficacité d’une organisation



Enjeu humain

La qualité des conditions de travail, de sécurité et de santé au travail :

Réduit le nombre et la gravité des accidents du travail,

Réduit le nombre et la durée des arrêts maladie

Réduit les conduites à risques

Réduit l’usure professionnelle

Garantit la santé de la direction (par le respect des obligations légales) ;


La santé au travail du personnel est le moteur de l’activité.











Enjeu économique

Un accident du travail ou une maladie liée au travail coûte cher à l’entreprise :

Au moment de l’accident du travail ou de la réorganisation de service : face à un arrêt maladie

Par le recours à l’intérim ou aux heures supplémentaires

Par un surcoût de la prime d’assurance (indice du taux d’AT relevé…)

Par les coûts indirects

En cas de risque grave avéré, le CHSCT peut faire appel à un expert afin de rendre un avis. Cette expertise, toujours onéreuse, évalue les risques, mais n’accompagne pas le changement vers une amélioration des conditions de travail

Une entreprise impliquée par l’amélioration continue des conditions de travail pérennise son activité.

Enjeu commercial

De mauvaises conditions de travail :

Induisent un « laissé aller » généralisé (l’entreprise « perd pied »)

Baissent le niveau de qualité et de quantité de la production par une préoccupation des salariés face à leurs tâches (les salariés « perdent la main »)

Une irrégularité de la production (difficultés à fidéliser la clientèle)

Une image négative de l’entreprise (difficultés à fidéliser la clientèle et le personnel)

Interdisent ou amenuisent l’accès aux marchés publics et ceux nécessitant une certification de « bonnes conduites sociales »

Favorisent les conduites illicites (vols, détériorations de l’outil de travail…)

… 
Une entreprise dynamique et organisée donne une image de fiabilité et de confiance, pour les clients/usagers, comme pour les salariés.

Enjeu social

Évaluer, prévenir et intervenir sur les risques :

Améliorent le dialogue social ;

Motivent et fidélisent les salariés ;

Facilitent le recrutement ;

Préservent la santé des personnels expérimentés


Une entreprise motivante et soucieuse de ses salariés booste sa dynamique










Enjeu technique & organisationnel
La santé est le moteur de l’amélioration continue de la production :
Un travail bien organisé fait gagner du temps et limite les tensions liées aux surcharges de travail intempestives ;
Penser les risques et les évaluer à priori (prévention primaire) évite les écueils de la discorde et favorise la progression l’entreprise vers l’excellence ;
La levée des risques évitables, connus fluidifie la production
Garantit une adaptabilité plus rapide aux nouvelles technologies ;
Permet de mieux appréhender les situations nouvelles

Réfléchir sur les risques, aide à penser l’organisation dans sa globalité en donnant un sens à l’action.









Enjeu juridique

Un refus ou un manque de volonté d’amélioration des conditions de travail engage désormais des sanctions et des réparations lourdes de conséquences pour les entreprises :

La législation, notamment par la jurisprudence, est de plus en plus sensible à l’amélioration effective des conditions de travail

Les conditions de travail prévalent désormais sur les objectifs économiques globaux d’une entreprise.

Les cas de faute inexcusable ou de manquement sont de plus en plus nombreux, elles impliquent généralement la responsabilité morale, mais également la responsabilité civile du dirigeant.
Évaluer, intervenir et prévenir les risques,  c’est protéger les salariés, et protéger l’organisation tout en se protégeant en tant que dirigeant.

Lire aussi : les enjeux du management en santé et sécurité au travail (document INRS - 2003)

Les six enjeux majeurs

de la prévention

 Descarte nous dit que la nature « semble jeter l’homme dans les maladies uniquement pour  qu’il puisse, en les surmontant, devenir plus valide . Descartes ne pouvait annoncer Pasteur. La vaccination n’est-elle pas l’artifice d’une affection justement calculée pour permettre à l’organisme de s’opposer désormais à l’infection sauvage ? »

(Canguilhem G., 2002, écrits sur la médecine, Seuil, p.61).