Accueil Consultations Formations Interventions Ressources Cont@ct

Jean-Louis Mendez

Psychologue du travail

06.12.83.19.94

Santé et travail

Cabinet APSST - Accompagnement de la prévention en santé et sécurité au travail

Le cabinet APSST est déclaré en tant que prestataire de formation professionnelles auprès de la DIRECCTE

Le cabinet est habilité IPRP (Interventions et Préventions des Risques Professionnels)  auprès de la DIRECCTE

Siège : 10 Rue Notre Dame 77000 MELUN  / Siret N° 399 642 677 00021 - assurance MACSF

Jean-Louis Mendez: psychologue du travail (CNAM) ; habilité IPRP au titre de son organisation ; certifié par la CRAMIF en tant que formateur ; Certificat d’enseignement supérieur en psychopathologie du travail ( CNAM et DU Descartes)

Enregistré à l’agence régionale de santé - ARS (Adéli N°91 93 0800 7) -

Membre de la Fédération française des psychologues et de la psychologie (FFPP) ;

Jean-Louis Mendez 06.12.83.19.94

Organisation du site

Mentions légales


A l’origine, le risque grave englobait uniquement les risques physiques (donnant lieu à accident du travail) et les maladies professionnelles (liées aux sollicitations physiques  telles que l’hypersollicitation musculaire, expositions aux produits chimiques…)
La « Loi de modernisation sociale » du 17 janvier 2002 a reconnu les atteintes à la santé mentale comme un risque à part entière (le risque psychosociaux.

L’atteinte à la santé mentale a comme conséquences pour les organisations : un taux élevé d’accident du travail, d’arrêts maladie, et une instabilité des équipes (turn-over). Cette atteinte est décelable schématiquement à partir de signes  tels que :
Le manque de concentration, la démotivation, le présentisme –> La violence reçue est à l’état de gestation
Les troubles de l’humeur –> La violence reçue est tournée vers les personnes ou les objets ;
Les tensions interpersonnelles durables, telles que les violences physiques ou verbales, l’apparition de liens de type harceleur/harcelé –> La violence reçue est  tournée vers les autres ;
Le repli sur soi entraînant chez certaines personnes : une hyperactivité (au sens de l’agitation), le burn-out (la personne tombe littéralement sur place), voire le suicide –> La violence reçue est tournée contre soi-même.
« Les risques psychosociaux sont souvent résumés par simplicité sous le terme de « stress », qui n’est en fait qu’une manifestation de ce risque en entreprise. Ils recouvrent en réalité des risques professionnels d’origine et de nature variées, qui mettent en jeu l’intégrité physique et la santé mentale des salariés et ont, par conséquent, un impact sur le bon fonctionnement des entreprises. On les appelle "psychosociaux" car ils sont à l’interface de l’individu (le "psycho") et de sa situation de travail. »
(définition du Ministère chargé du travail)

Le personnel est le premier acteur de sa santé et de sa sécurité

Permettre à chacun d’analyser et de comprendre son action, c’est lui donner les moyens d’agir pour sa santé, la santé de ses collègues, et celle de l’organisation.

Co-élaborer une dynamique de prévention efficace


Il s’agit de savoir repérer les situations de risques de souffrance au travail le plus en amont possible, en étant vigilant sur des signaux alarmants : l’absentéisme, le taux de turnover, la production, les réclamations clients, les accidents du travail, mais aussi les plaintes généralisées sur les conditions de travail, les conflits, les plaintes liées à la suspicion de harcèlement, etc. et  en rendre compte dans le Document Unique d’évaluation des Risques (DUER), afin de formaliser les priorités.

Prévenir les risques c’est :
agir sur la compétitivité de l’entreprise (amélioration financière, qualitative,
amélioration en terme d’image, motivation du personnel) ;
trouver de nouveaux modes d’actions opérationnels ;
Utiliser les conditions de travail comme levier pour améliorer la production (qualitative et quantitative)
se mettre en conformité avec le code du travail, et garantir une pacification des relations sociales
prendre plaisir à travailler ensemble vers un objectif commun ;
préserver la santé de tous.





RPS : quelles définitions ?

Prévenir les RPS