Accueil Consultations Formations Interventions Ressources Cont@ct

Jean-Louis Mendez

Psychologue du travail

06.12.83.19.94

Santé et travail

Cabinet APSST - Accompagnement de la prévention en santé et sécurité au travail

Le cabinet APSST est déclaré en tant que prestataire de formation professionnelles auprès de la DIRECCTE

Le cabinet est habilité IPRP (Interventions et Préventions des Risques Professionnels)  auprès de la DIRECCTE

Siège : 10 Rue Notre Dame 77000 MELUN  / Siret N° 399 642 677 00021 - assurance MACSF

Jean-Louis Mendez: psychologue du travail (CNAM) ; habilité IPRP au titre de son organisation ; certifié par la CRAMIF en tant que formateur ; Certificat d’enseignement supérieur en psychopathologie du travail ( CNAM et DU Descartes)

Enregistré à l’agence régionale de santé - ARS (Adéli N°77 93 1482 2) -

Membre de la Fédération française des psychologues et de la psychologie (FFPP) ;

Jean-Louis Mendez 06.12.83.19.94

Organisation du site

Mentions légales

« On ne peut résoudre les problèmes en utilisant les mêmes modes de pensée que ceux qu'on a utilisé pour les créer.» (Albert Einstein). Faire appel à la médiation par une personne extérieure à l'entreprise est un gage de réussite pour élaborer une démarche de changement et de résolution du problème.

Principes généraux du harcèlement au travail

Le recours à la médiation dans le cadre des risques professionnels fait souvent suite à de fortes tensions entre deux personnes. Il y a parfois l’idée confuse qu’il y a un persécuteur et un persécuté. La suspicion de harcèlement au travail n’est jamais loin, et des groupes peuvent se former pour donner raison à l’un ou à l’autre.

Il ne faut surtout pas minimiser la situation : si les tensions grèvent la qualité du travail, c’est surtout les incidences sur santé psychique des salariés et ses conséquences qui sont en jeu.


Une mauvaise prise en compte des conditions de travail par l’entreprise exposant un salarié à des troubles psychiques graves peut aboutir à une ou plusieurs sanctions pénales lourdes. Elle peut aussi entraîner des comportements délictueux et favoriser les accidents du travail à tous les niveaux de l’entreprise.

La justice est un recours lors d’une absence de prise en compte du dysfonctionnement. Une procédure juridique peut « réparer financièrement » les effets d’une dégradation ; lorsque la situation ne semble pas totalement bloquée, le juge peut obliger le recours à une médiation.


Dans notre pratique clinique du travail, les principes méthodologiques de la médiation sont appliqués. C’est dans le déroulement de celle-ci, et dans son approche que les éléments diffèrent.


Il s’agit avant tout pour nous de « dépsychologiser » la situation, c’est-à-dire de ne pas éluder la dimension sociale et la matérialité du travail. Nous nous interrogeons sur les éléments qui ont conduit les protagonistes à « entrer dans des rôles » (persécuteurs et persécutés).


Dans le cas d’une suspicion de harcèlement, nous interrogeons l’organisation des personnes entre elles afin de repérer la source du dysfonctionnement.


Un premier travail d’analyse sera nécessaire, pour comprendre les liens avec le travail, entre les services ou au sein du service concerné. À l’issue de cette analyse, un travail d’accompagnement sera proposé avec l’ensemble des parties en présence.


Recours à la médiation

Méthodologie de l’action

Prise de contact, demande d’informations validant ou non la pertinence de la médiation au regard de la situation


Définition de la médiation, exposition des premiers éléments de méthodologique. Exploration de la faisabilité de l’intervention. Éléments de planification des entretiens et réunions.   

Réalisation d’une convention (proposition commerciale et contractualisation).


Expositions des faits par les personnes : entretiens « ressources » puis entretien « protagonistes ». Dans les entretiens protagonistes échanges sur l’origine des conflits interpersonnels; déplacement et centrage de la problématique sur le travail et son organisation. Élaboration de solutions.


Formalisation des solutions apportées par les protagonistes. Suivi de la mise en œuvre.

Pour une demande d’information ou une prise de rendez-vous